PEUT-ON AVANCER EN ÂGE ET ÊTRE HEUREUX?

Ce thème me rejoint profondément à partir de mon expérience personnelle et également à partir de l’observation des personnes que j’aide et que j’accompagne avec la formation humaine offerte par notre école. Je peux affirmer : « Oui, nous pouvons avancer en âge et être heureux! »

Aujourd’hui, j’ai 70 ans! J’exerce encore un travail qui correspond vraiment à ce que je me sens être de fond : je suis formatrice PRH.

Quand j’accompagne et aide les personnes, les couples, à mieux se connaître, à mieux se comprendre, à prendre des décisions constructives pour leur vie, à développer des relations plus harmonieuses, je suis heureuse! Quand je vois des visages qui s’illuminent, des yeux qui deviennent plus brillants, des épaules qui se redressent, des élans de vie retrouvés, cela m’émerveille et remplit mon cœur de joie! Ma vie a alors tout son sens et je suis vraiment heureuse!

Quand je vois mon conjoint s’émerveiller de ses petits-enfants et me le partager, cela me fait être encore plus prochefamille de lui! Cela m’attendrit! Mon amour pour lui grandit! Je nous sens vraiment unis, ensemble, pour nos enfants et petits-enfants! Ma vie a alors tout son sens et je suis vraiment heureuse!

Quand, pendant un repas en famille, je vois nos fils attentionnés avec leurs compagnes, prendre soin, eux aussi, de leurs enfants, ça m’émerveille! Voir nos petits-enfants grandir, se développer, vivre leurs talents, leurs capacités… Quelle joie!

Je vis aujourd’hui des joies, du bonheur, qu’il y a trente ans, je n’aurais jamais pu soupçonner. Oui, il est possible d’avancer en âge et d’être heureux!

Je pense aussi à une amie qui a 92 ans. Elle est maintenant veuve et habite dans un petit appartement d’une pièce et demi. Elle a emménagé seule, pour la première fois de sa vie, à 87 ans. Et aujourd’hui, après avoir pris soin toute sa vie de ses enfants, de son Lire la suite

Advertisements

Un dessert de la vie : devenir grand-parent!

Il y a bientôt trois ans, un petit être est arrivé dans mon cœur. Je l’attendais…

J’attendais ce premier petit-enfant comme un bonheur tendre qui arriverait dans ma vie. Une nouvelle relation à chérir… Ce que je n’attendais pas, c’est la force des sentiments qu’il engendrerait en moi.

Lorsque mon fils m’a présenté sa fille, ce fût un moment intense entre lui, cette petite Lily-Jeanne qu’il venait de placer dans mes bras et moi. C’est à ce moment que Lily-Jeanne a fait de moi une grand-maman!

En cet instant, je me suis sentie envahie d’un fort sentiment de continuité, par ce petit amour d’à peine quelques heures que je tenais tendrement et qui prolongeait ma lignée à travers mon fils. Grand moment d’émotion que de sentir cette petite vie toute neuve, intacte, qui ne demandait qu’à être aimée!

Dès l’annonce de la grossesse de ma belle-fille, la décision s’était prise Lire la suite